Partager sur

Les petits coup de blues...

Sujet: Vie quotidienne

  • 10
  • 633
  • Dernière publication 10 janvier 2018
A-Eve
a commenté 28 novembre 2017
1 0

Hello tout le monde!

Un an et demi après la découverte de mon diabète, j'ai eu un petit coup de blues... Marre de me contrôler, de me piquer, de faire attention à ce que je mange... J'en ai parler à mon médecin et j'ai été hospitalisée pendant une semaine pour remplir ma jauge de motivation. 

Je ne pense pas être la seule à avoir parfois envie de balancer tout à la poubelle... Quelles sont vos petites parades pour vaincre la déprime ?

  • Aimé
  • Georgianne
Nadine
Nadine
a commenté 29 novembre 2017
1 0

Bonsoir A-Eve,

Tu as très bien fait de venir partager ton petit coup de blues sur la community et merci d'être venue en parler avec nous. Sache que ça me fait plaisir de te relire également. Tous les membres de la community, moi comprise, avons tous nos petits coups de blues et c'est très courageux de ta part et exemplaire d'en avoir parlé avec ton médecin afin qu'il puisse t'aider. Souvent, lors de situations désagréables on se retire et déprime encore plus - c'est souvent un cercle vicieux. Donc bravo pour ta réaction!

J'espère vraiment que tu commences à te sentir de mieux en mieux maintenant. Comme je l'ai déjà dit, c'est vraiment humain d'avoir des moments où on en a marre de tout et on préfère juste ne plus rien faire du tout! En tant que diabétique, c'est plus compliqué car on ne peut jamais se permettre de se laisser aller, même pour quelques jours. J'imagine donc comme ça doit être dur des fois. Et là, tu as vraiment pris la bonne décision d'en parler avec ton médecin et de te faire aider.

Comme je ne suis pas diabétique, je ne me permets pas d'essayer de te donner des conseils, je peux seulement te soutenir et imaginer ta situation. Je me suis permise, par contre, de partager ton commentaire et ta question sur notre page Facebook. J'espère sincèrement que tu recevras des réponses utiles et je les partagerai bien naturellement ici avec toi! :-)

Peut-être que d'autres membres diabétiques de type 1 sur la community peuvent également te donner des conseils? Par exemple @Barrasv, @mcegli, @NadMarDem, @Diabegeek ou @YvesB?

Je souhaite que tu reçoives des conseils qui t'aideront pour une prochaine fois où ton moral sera un peu plus bas - même si j'espère que ça ne t'arrive plus.

Meilleures salutations, Nadine

  • Aimé
  • Georgianne
NadMarDem
a commenté 30 novembre 2017
2 0

A-Eve,

Etant diabétique depuis plus de 50 ans, je peux te dire que souvent on se pose la question : pourquoi chaque jour l'obligation de faire des analyses, de penser à ses piqûres, ses glycémies ? Faire attention à ce que l'on mange. etc. ? Mais à la longue celà devient une routine. Et il faut faire correctement chaque chose, se permettre parfois un petit extra, pourquoi pas ?

J'avais un frère qui lui aussi avait décidé un jour de ne plus s'occuper de ça, C'est son épouse qui pensait à tout et il s'est laissé aller. Malheureusement après, il a eu tous les problèmes liés à une mauvaise gestion de sa maladie. Greffe d'un rein, jambes coupées. Et il a fini par s'en aller ...

J'ai toujours fais attention, et après 50 ans de maladie, je n'ai rien qui puisse faire penser que je suis une personne diabétique. Alors, de temps en temps une petite révolte, mais de penser à mon frère, celà me motive pour aller de l'avant ! Et, à la longue, on devient fière de soi et de n'avoir pas trop fait peser sa maladie sur son entourage, se prendre en charge est la meilleure des solutions, car la vie est précieuse. Il faut regarder de l'avant et ne pas se replier sus soi.

Bon courage pour la suite, amitiés.

NadMarDem

 

Barrasv
a commenté 01 décembre 2017
2 0

A-Eve

diabétique depuis 43 ans, je pense que c'est normal que de temps à temps on pète un cable et oui parfois j 'aurai l'envie de tout envoyer balader.

mais malheuresement la maladie fait qu'on est vite remis sur le droit chemin, soit tu te laisse aller et tu vas subir rapidement les conséquences négatif du diabète, pour ma part je veux pas venir dépendante du système hospitalier, donc je me bats et du coup on est même plus sûr de mourir de cette maladie...

donc courage et bonnes fêtes de fin d'année

Nadine
Nadine
a commenté 01 décembre 2017
1 0

Chère @NadMarDem et chère @Barrasv, 

Merci pour vos réponses et vos conseils pour @A-Eve. C'est très aimable que vous vous avez pris le temps de raconter de vos expériences. :-) Cette serviabilité est exactement la raison pour laquelle j'adore cette community.

Je voulais juste attirer votre attention sur la fonction "@-mention". Je ne sais pas si vous avez déjà lu cette publication de Thierry à ce sujet? En fait, il est possible de mentionner n'importe quel membre dans une publication ou un commentaire en mettant un "@" avant d'écrire le pseudonyme de la personne. C'est très utile, car ainsi, la personne mentionnée reçoit un e-mail et donc voit tout de suite votre commentaire. Sinon - au cas où elle n'a pas abonné les notifications - elle risque de ne pas savoir que quelqu'un lui a répondu sur sa question.

Bon week-end à toutes et à tous, Nadine

  • Aimé
  • Georgianne
Rosenblood
a commenté 01 décembre 2017
1 0

A-Eve a écrit:

Hello tout le monde!

Un an et demi après la découverte de mon diabète, j'ai eu un petit coup de blues... Marre de me contrôler, de me piquer, de faire attention à ce que je mange... J'en ai parler à mon médecin et j'ai été hospitalisée pendant une semaine pour remplir ma jauge de motivation. 

Je ne pense pas être la seule à avoir parfois envie de balancer tout à la poubelle... Quelles sont vos petites parades pour vaincre la déprime ?

 

D'abord trouver des aliments et des petits plaisirs qui ont un impact faible sur la glycémie. Si si ça existe et ça permet de se détendre la tête ( et ça fait aussi baisser la glycémie double effet kiss cool ).

La frustration est la pire des emotions pour un diabètique et on doit absoument tout faire pour la limiter.

Ensuite se dire que le diabète, bien qu'une pathologie, peut être pris du bon " côté de la chose " en se disant, qu'au final ça nous permet d'avoir une hygiène de vie bien plus saine que la majorité des gens.

Certe c'est une pathologie qui est contraignante, mais il faut surtout passer l'étape du deuil, qui est obligatoire pour limiter les frustrations et le " avant c'était mieux ".

 

  • Aimé
  • Nadine
A-Eve
a commenté 03 décembre 2017
2 0

Bonjour ! 

Merci pour ces messages plein d'encouragements! 

Parfois j'oublie que mon diabète sera la toute ma vie! J'aimerais vivre 100 ans, alors je dois supporter ce compagnon les 73 années à venir! Ça semble loin mais j'arrive quand même à me projeter dans le futur! 

Durant mon hospitalisation j'ai participé à des ateliers et ça m'a fais du bien d'entendre que je ne suis pas la seule à être fatiguée !

Merci pour vos conseils et vos témoignages ! 

Lionel
a commenté 07 décembre 2017
3 0

Salut @A-Eve !

J'espère pour toi que ça va mieux!?

En lisant ton message, je me suis aussi reconnu. Je te confirme que tu n'es pas la seule! J'ai aussi eu ce sentiment cet été pour mes 30ans... Même si tout se passe plutôt bien, j'en avais un peu ras le bol de toutes les contraintes liées au diabète. Je pense que c'est normal.

De mon côté, ce qui m'a aidé c'est de pouvoir échanger avec des personnes dans la même situation. En discutant j'ai pu constater qu'on avait les mêmes contraintes et les même inquiétudes. C'est bête mais ça ma fait du bien! ;-)

Sinon j'ai aussi remarqué que le sport aide beaucoup dans ce genre de situation. Ca libère la tête et ça fait du bien à la glycémie!

Giulia
Giulia
a commenté 15 décembre 2017
3 0

Chère A-Eve

Je pense que chaque diabétique a déjà eu des «coups de blues» et personnellement, je me reconnais à 100% dans ton récit. Il y aura toujours des jours, où l'on est malheureusement juste démotivé et furieux. Quelques temps après mon diagnostic, j’ai aussi passé quelques jours à l'hôpital et cela m'a beaucoup aidée. Mais même après mon séjour à l’hôpital, j’ai également eu des mauvais jours. Aussi, lorsque j’ai des grosses journées, j’essaie de faire le mieux possible pour m’en sortir et quand je me mets au lit le soir, je fais le vide dans ma tête pour oublier et partir sur un nouvel élan positif pour le lendemain. C’est normal d’avoir des phases de blues sur plusieurs jours ou même, plusieurs semaines. Nous ne sommes pas des robots après tout. Et puis ensuite, des périodes meilleures finissent toujours par revenir!

Comment vas-tu en ce moment? Es-tu de nouveau à la maison? J’espère sincèrement que tu te sens mieux!

Meilleures salutations, Giulia

A-Eve
a commenté 28 décembre 2017
2 0

Bonjour !

Merci de votre soutien, et j'espère que ça servira à d'autres !

J'essaye de trouver de petits "aliments plaisir" mais bon parfois ça ne suffit pas.

Il y a des journées où ça va pas trop et oui je me couche en me disant que demain est un autre jour où je ne ferais pas les mêmes faux-pas.

 De plus, vous lire me fait du bien. J'ai vraiment l'impression de ne pas être seule. C'est vrai que nous avons les mêmes contraintes que parfois les non-diabetiques ne comprennent pas. Concilier, études /travail et maladie peut être un peu fatiguant. Heureusement, la famille peut être un vrai soutien pour garder la tête hors de l'eau.

Giulia, Lionel, merci pour vos témoignages.

 

 

klaeui
klaeui
a commenté 10 janvier 2018
0 0

Chère Anaïs,

Pendant plusieurs années, j’ai uniquement mesuré ma glycémie en me levant le matin et avant de me coucher le soir. Surtout parce que je n’avais pas envie de me piquer le doigt tout le temps. Puis, à un moment donné et de mon propre côté, j’ai commencé à mesurer ma glycémie avant chaque repas. Donc, quatre fois par jour. Ce que je veux dire avec cela: avance à petit pas pour en arriver à une mesure de glycémie régulière. Peut-être qu’un système de mesure de la glycémie qui ne nécessite pas de te piquer les doigts trop souvent pourrait également t’aider, comme par exemple un Freestyle Libre ou un système CGM. Parles-en avec ton médecin, car à mon avis, ces systèmes aident beaucoup. 

D’ailleurs, je ne pense pas que l’hôpital soit le meilleur des endroits pour recevoir un coup de motivation. Essaie par exemple les thérapies ambulatoires des associations des diabétiques cantonales ou de rejoindre un groupe de diabétiques qui se donne rendez-vous près de chez toi. Tu pourrais ainsi voir comment d’autres personnes manient leur diabète.
Ce qui est le plus important à mon avis, c’est de ne pas se presser mais de prendre son temps.

Bonne chance et j’espère que tu auras bientôt des choses positives à raconter,
Andreas

Close